top of page

NEGOCIATION HANDICAP

Les négociations sur L’accord Handicap débutent ce mardi 4 juin.


Plusieurs questions se posent :

La Direction aura-t-elle un budget alloué pour cet accord ?

La Direction souhaite-t-elle réellement mettre en place des mesures pour accompagner les salariés en situation de Handicap et les Aidants ? Dans le cas contraire, les élus CFDT comprendront la signature de l’accord servira plus la communication et l’image que veut se draper l’entreprise  que d’une réelle volonté d’améliorer la vie des salariés concernés.

La CFDT aborde cette négociation avec la volonté que des mesures concrètes soient mises en place pour les salariés en situation de Handicap mais également pour les Aidants.

Quelles sont les propositions de la CFDT ?


POUR LES SALARIÉS EN SITUATION DE HANDICAP :

Maintien au poste de travail avec les aménagements nécessaires (*),

Ergonomie au poste de travail et charge de travail : EPI adaptés, outils et équipements permettant l'accessibilité au poste de travail avec prise en charge 100 % par RF en cas de reste à charge (*),

Procédure de reclassement (*),

Accessibilité à une formation adaptée (par exemple :  fractionnée en 1/2 journées, aménagement des moyens de transport si hors du site de rattachement),

Extension de la période de dégressivité de 18 à 36 mois sans restriction (*),

2,5 % en plus d'ancienneté pour tout changement de poste dû à une inaptitude sur avis médical (*),

Favoriser l'embauche Alternants, Intérims en situation de Handicap à l’identique de ce qui est pratiqué pour les Femmes (*),

Communication adaptée aux différents handicaps.


POUR LES SALARIÉS AIDANTS:

·Nommer un référent formé par site pour accompagner les salariés dans démarches administratives, « devenir aidants Cerfa », prises de rendez-vous AGEFIPH, Mutuelle Humanis,

·Mise en place d’une permanence conseil,

·Reconnaissance du statut ‘’Aidants’’,

·Aménagement du Temps de Travail (temps partiel, plages horaires),

·5 jours de congés détachables, supplémentaires (avec maintien des primes, quel que soit le régime de travail),

·Congés solidarité familiale

- possibilité de renouvellement du congé sans solde (2 fois),

- abondement de 32€ brut à l’’indemnisation légale (AJPA) (*).


MESURES COMMUNES :

Cotisation retraite 100 % prise en charge pour les Temps Partiels,

Dispense de préavis de 3 mois rémunéré départ en retraite,

6 demi-journées d’autorisation d’absence annuelle,

6 demi-journées proches malades sans limite d’âge,

Mise en place d'un fond solidaire piloté : dons de jours RTT/R2/RN par 1/2 journées avec abondement 100% entreprise. Avec maitrise du besoin et plafonnement à la hauteur du besoin (*),

Permettre de revoir les jours de télétravail, au-delà du forfait,

Suivi de l’évolution de salariale individuelle ( A minima équivalente à la moyenne des  salariés de sa catégorie socio-professionnelle) (*).

(*) Commission de pilotage et de suivi

POUR LA CFDT, LE 2ème ACCORD HANDICAP DOIT INCLURE DES MESURES CONCRETES, ENGAGEANTES DE LA PART DE LA DIRECTION A LA FOIS POUR LES SALARIES EN SITUATION DE HANDICAP MAIS EGALEMENT POUR SALARIES AIDANTS TRES IMPACTES PROFESSIONNELLEMENT.


LA MISE EN PLACE D’UNE COMMISSION DE SUIVI GARANTE DU RESPECT DE CET ACCORD EST  UN INCONTOURNABLE.




423 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page