top of page

Après l’incompétence, L’imposture ?


Ce lundi 11 juillet, s’est tenu un CSE extraordinaire demandé par la CFDT auxquelles les élu.e.s de l’intersyndicale n’ont pas souhaité participer en prenant pour excuse les délais légaux à la tenue d’un CSE extraordinaire alors même que la Direction et la secrétaire UNSA ont signé conjointement l’ordre du jour plusieurs jours après avoir reçu la demande ????

Ordre du jour du CSE: Suite aux nombreux dysfonctionnements du bureau du CSE, au non-remplacement du responsable adjoint du CSE, aux décisions unilatérales prises par le bureau du CSE et sans aucune consultation du CSE, les élu.e.s CFDT demandent un CSE extraordinaire afin que la secrétaire qui est responsable de l'instance CSE prenne la responsabilité́ des Activités Sociales et Culturelles par intérim. Les élus CFDT du CSE demandent du trésorier un point sur l’état de la facturation du restaurant d’entreprise, voyagistes, prestataires de billetteries etc....

Lors du CSE CSSCT, le trésorier a annoncé le renfort d’un comptable pour résorber les retards de facturation. Quels sont ces retards ? Quels sont les montants ? Avons-nous des recouvrements de créances ? Quels en sont les coûts ?


La demande de la CFDT porte sur la gestion des activités sociales & culturelles. Aujourd’hui il n’y a plus de pilote dans l’avion du fait de l’absence du responsable CGT et de la démission de son adjoint UNSA. Le trésorier CGC mandate, lui-même, ses copains et copines, élu.e.s ou pas, et sans aucun vote comme l’exige le règlement du CSE.

La secrétaire UNSA et son adjointe CGT ne tiennent pas leurs rôles au sein du CSE, elles sont responsables pénalement et doivent prendre la responsabilité des ASC en l’absence du responsable des ASC.



Ce matin, nous apprenons que le DSC CFE-CGC (syndicat ultra-minoritaire) s’est auto-proclamé responsable des ASC alors qu’il n’est légitime en rien parce qu’il n’est simplement pas élu au CSE.

Il semblerait que le bureau du CSE n’ait pas tiré les leçons du vol de carte Cadhoc aux ASC en début d’année et nous pouvons craindre un détournement de fonds au vue de la tournante qui est mise en place au poste de responsable des ASC ?

Aujourd’hui, tout laisse à penser que Monsieur et Madame TOUTLEMONDE pourraient avoir accès au moyen de paiement des ASC ?

QUI autorise les paiements, les virements ?

QUI détient les moyens de paiements CB et Chèques ?

QUI a le double contrôle pour le paiement de montant important ?

Toutes ces questions restent aujourd’hui SANS RÉPONSE du fait que les élu.e.s de l’intersyndicale ont refusé de s’expliquer lors du CSE Extraordinaire.

La CFDT demande à la Direction la reprogrammation du CSE extra le plus rapidement possible dans le respect des délais légaux.


La CFDT demande expressément que la Secrétaire et la Secrétaire adjointe assument leurs prérogatives et pallient sans délai à l’absence du responsable des ASC et de son adjoint en cette période estivale (centre aéré).



1 680 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


留言功能已關閉。
bottom of page