top of page

LEVÉE DU DGI SOUS CONDITIONS


Un CSE extraordinaire s’est tenu ce jeudi 2 juin suite au Danger Grave & Imminent déposé par un élu CFDT.

Lors de ce CSE, la Direction a tenté de noyer le poisson en expliquant que les effectifs n’arrêtaient pas d’augmenter au Customer Care depuis 2020.

Une élu.e CFDT a recadré le débat en expliquant qu’il y avait eu le projet FOOT PRINT en 2020 qui avait provoqué la suppression de nombreux postes à l’étranger et que de ce fait, une partie de la charge de travail avait été prise par les salarié.e.s du Customer Care de Lestrem.



La Direction est venue avec quelques propositions à moyen et long terme

Cette même Direction est incapable de trouver des solutions à court terme du fait qu’elle n’a pas pris la mesure des alertes faites par la CFDT depuis des années sur la désorganisations et le manque de ressources dans le service.

Aujourd’hui, la Direction est au pied du mur et ne sait plus comment faire.

Le responsable du service Customer Care qui est arrivé il y a 4 mois n’est pour rien face à ce marasme et essaye tant bien que mal de maintenir le bateau à flot avec beaucoup d’humanité et de sincérité.


La CFDT a posé ses conditions à la levée du Danger Grave & Imminent en imposant le renfort immédiat de 4 salarié.e.s dans les quinze jours qui arrivent (2 postes dédiés à la gestion des dossiers qualité pour la France UK et Allemagne, 1 affréteur supplémentaire sur France UK, 1 poste dédié à la gestion et à l’information des équipes sur les produits en allocation).

Si, d’ici 15 jours, la Direction ne met pas en place les renforts demandés et si les conditions de travail ne s’améliorent pas, La CFDT déposera à nouveau un DGI et celui-ci ne sera pas levé.

La CFDT a aussi demandé à la Direction de faire respecter les horaires de travail (il est anormal que des salarié.e.s soient encore connecté.e.s à 23 h le soir ou le week-end). La Direction ne semble pas très encline à faire respecter le règlement et les accords d’entreprise. Elle s’est cependant engagée à regarder les dépassements d’horaires ( pour rappel le personnel en horaire choisi ne doit pas être connecté avant 7h30 le matin et après 18h30 le soir)

Une fois de plus, la Direction nous montre son incompétence à anticiper, gérer des projets et à se préoccuper de la santé de ses salarié.e.s. La Direction a quinze jours pour agir sinon le couperet tombera et ça risque de faire très mal.

La CFDT propose à la Direction Générale de La Madeleine de venir faire un vis ma vie au Customer Care afin que nos Directeurs se rendent compte de la charge et des conditions de travail. Au cas où le job leurs conviendraient, ils pourraient signer un CCD vacances afin de soulager les collaborateurs pendant les congés.









1 430 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page