top of page

LES TRICHEURS ?



Lors du CSEC du 14 octobre, l’intersyndicale a une fois de plus montré sa capacité à franchir la ligne rouge :



Après,

•le vol des chèques aux ASC, (VOIR TRACT CFDT)

•L’enregistrement pirate d’une réunion de CSE pour diffusion sur les réseaux sociaux,

•Une gestion des ASC anarchique : le ‘’sans foi sans loi’’,

•Une prise de pouvoir des ASC (VOIR TRACT CFDT) par une mini Organisation Syndicale Cadre non représentative (moins de 6 % des suffrages obtenus lors des dernières élections professionnelles)…


Voici sa dernière ‘’sortie de route’’ :


La participation au vote en CSEC d’une personne non élue au CSEC (UNSA), donnant ainsi la majorité à l’intersyndicale pour le choix du Cabinet d’Expertise : Le Cabinet Syndex est, par ce tour de magie, débouté.



COMMENT SE FAIT-IL QUE LA DIRECTION CONTINUE A LAISSER FAIRE DE TELS AGISSEMENTS ? POURQUOI LAISSE-T-ELLE VOTER DES PERSONNES NON ÉLUES EN CSEC ALORS QU’ELLE SE DOIT D’ETRE GARANTE DU BON FONCTIONNEMENT DES INSTANCES ?

LA DIRECTION SERAIT-ELLLE COMPLICE ? AURAIT-T-ELLE DES INTERETS ? A-T-ELLE MIS LA MAIN SUR LES ACTIVITÉS SOCIALES ET CULTURELLES DU SITE DE LESTREM (ENVIRON 5 M€) ?



1 665 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page