top of page

ALLYSIA

ALLYSIA, La Direction de ROQUETTE a décidé d’utiliser ce joli prénom féminin pour les projets de transformation en manufacturing.

Ce jeudi 30 juin, la Direction a présenté 2 projets de suppression de postes aux ANM (Amidons Natifs & Modifiés) lors de la réunion « RCC instruction ».

L’ANM est un secteur qui fabrique des produits alimentaires, pharmaceutiques ou industriels à base de blé, mais également de pois et de fécule. Alorsque le secteur fabrique des produits à haute valeur ajoutée donc très rentable, la Direction a cessé d’investir dans celui-ci depuis plusieurs années et l’état des circuits et du bâtiment est déplorable (voir GEMBA n°2 & GEMBA n°7 ). La Direction préfère supprimer plus de 30% des effectifs plutôt que d’investir dans l’outil afin de sécuriser les produits et être plus compétitif.


1.Projet de conduite partagée ANM suppression de 6 opérateurs:

Circuits séchages et traitements, suppression de 6 salariés postés sur un effectif de 24 opérateurs.

La Direction veut redistribuer les tâches suivantes à l’opérateur traitements: dépotages des matières premières, gestion des cuves grand magasin, pilotage des hydros de lavage et de la Merco en plus du traitement du lait d’amidon.

Aucune mesure ni automatisation n’est mise en place afin d’alléger la charge de travail de l’opérateur traitement.


Opérateurs séchages:

Mesures mises en place afin d’alléger la charge de travail: intégration d’humidimètres en ligne de nouvelle génération et automatisation des lavages avec l’ajout de 134 buses de lavage sur le séchoir BUTTNER. Agrandissement de la salle de contrôle afin que l’ensemble des opérateurs soient au même endroit.

Un élu CFDT a signalé que les humidimètres en ligne n’étaient pas toujours fiables du fait de la grande diversité de produits et que les opérateurs seraient tout de même dans l’obligation de réaliser des contrôles. Concernant les lavages, il serait plus adapté de revoir la conception des séchoirs plutôt que de mettre des centaines de buses et de consommer de l’eau dans des volumes inavouables…. Afin de faire des économies, la Direction préfère agrandir la salle de contrôle plutôt que de la centraliser et augmenter de ce fait les déplacements des opérateurs qui vont créer de la fatigue, du stress et des accidents.


2.Conditionnement centralisé ANM:

Historique de l’organisation: 2002 = 31 salariés, 2012/13 = 17 salariés, 2015 = 12 salariés + 1,5 ETP en interim.

Présentation de 3 options d’automatisations et d’améliorations.

Un élu CFDT a demandé à la Direction les effectifs prévus à terme. La Direction a répondu que l’option 1 ne permettait pas de réduction d’effectif donc pas rentable, idem pour l’option 2. Reste donc le 3ème projet qui est beaucoup plus ambitieux du fait du changement complet de l’ensacheuse et de la station big-bag. La Direction est incapable d’annoncer l’effectif prévu à terme et a avoué que le projet n’est pas abouti.

Pourquoi présenter aux élu.e.s 3 projets alors que l’on sait d’avance que 2 ne seront pas entérinés?!?!!

La présentation faite par la Direction est une véritable plaisanterie.

Celle-ci souhaite à nouveau supprimer du personnel à tout prix

sans y mettre les moyens.

La CFDT demande à la Direction de stopper cette mascarade sur les 3 projets que sont: Projet de conduite partagée ANM, Conditionnement centralisé ANM et le projet de la Glucoserie.

La rentrée risque d’être très chaude si la Direction continue à s’obstiner avec des projets qui ne tiennent pas la route.



1 751 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page