top of page

RASSEMBLEMENTS PACIFIQUES JEUDI ET VENDREDI



Depuis quelques mois, notre bassin d’emploi souffre ; se réduit de plus en plus et

l’avenir de ses habitants et de leurs enfants y est de plus en plus incertain.

Une partie des pertes d’emploi peut être dû à la crise sanitaire mais certains TOP

EMPLOYEURS ont décidé de profiter de l’aubaine en prédisant l’arrivée de nuages noirs

et en réduisant leurs effectifs.

Le mois dernier, 863 salarié.es de BRIDGESTONE ont effectué leur dernier poste ; la

direction de BRIDGESTONE avait décidé, sans aucun scrupule, de fermer le site de

Béthune. Il faut ajouter MAX TAN à Mazingarbe et encore CITP à Béthune sans oublier

les lourdes menaces pesant sur les salarié.es du site PSA (STELLANTIS) de Douvrin.


QUESTIONS :

• Est-il normal qu’une entreprise qui fait des

centaines de millions de bénéfice supprime

des emplois ?

• Est-il normal qu’une RCC soit mise en place

alors que les actionnaires perçoivent de

confortables dividendes ?

• Nos politiques sont-ils bien informés de la

situation et valident-ils ?

De son côté, la direction ROQUETTE vient d’annoncer son intention de négocier une

RUPTURE CONVENTIONNELLE COLLECTIVE qui a pour but de faire baisser l’effectif avec

la suppression de 235 postes alors que l’entreprise a fait des résultats exceptionnels

(2020 fait partie des meilleures années de l’histoire de l’entreprise).


LA CFDT INVITE LES SALARIÉ.E.S A VENIR ACCUEILLIR LES ADMINISTRATEURS

ROQUETTE QUI VIENDRONT VISITER LE SITE DE LESTREM CE JEUDI 3 JUIN ET

LA MINISTRE DE L’INDUSTRIE QUI VIENDRA ELLE LE VENDREDI 4 JUIN.

LA CFDT VOUS TIENDRA INFORMÉS DES HORAIRES ET DES MODALITEES DE

CES ACTIONS TOTALEMENT PACIFIQUES.



ROQUETTE TOP EMPLOYEUR VF
.pdf
Télécharger PDF • 1.20MB

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page