top of page

POINT DE NON RETOUR

LES 11 REVENDICATIONS DE LA CFDT POUR ENTRER EN NÉGOCIATION RCC :

1. Les CDI Roquette restent CDI Roquette.

2. Aucun projet de réduction d’effectif pendant 6 ans (PSE/PDV/APC/licenciement économique individuel, …) .

3. En cas de suppression de poste : aucun départ contraint si l’emploi est supprimé et que le salarié n’est pas volontaire au

départ, il reste chez ROQUETTE sur son site.

4. La réorganisation doit concerner tous les sites afin qu’il y ait un effort équivalent sur la masse salariale.

5. Maintien de la Mixité des emplois (femmes/hommes) et maintien du pourcentage d’emplois des salariés en situation de

handicap.

6. Pas d’externalisation/sous-traitance et présentation d’au moins un projet d’internalisation.

7. En cas de départ d’un salarié en CDI : pas de remplacement d’un poste en CDI par un poste en intérim ou CDD sauf cas du

remplacement provisoire d’un salarié volontaire au départ dans l’attente de la suppression de son poste (départ

anticipé).

8. A chaque départ : poser la question du remplacement du poste par rapport à la charge de travail de l’équipe (question

évaluée en commission paritaire en association avec le CSE).

9. Recours à l’intérim limité à un certain pourcentage par service. En cas de dépassement = embauches.

10. Mise en place de CDI saisonniers (Vecquemont).

11. Création d’une équipe d’intervention égale à 2% de l’effectif de l’unité d’exploitation et/ou du site et/ou du

département.


LES RÉPONSES DE LA DIRECTION :

1. Réponse favorable

2. La Direction ne veut pas garantir qu’il n’y aura pas d’autres projets de réduction d’effectif à plus de 3 ans

3. Réponse favorable

4. La Direction dit que le site de La Madeleine connait des départs et que la gestion de ceux-ci ne peut pas se faire sous la

forme d’une RCC, réponse défavorable

5. Réponse favorable

6. Réponse défavorable

7. Réponse favorable

8. La direction ne veut pas regarder chaque départ

9. La Direction reste ambigue et ne répond pas favorablement à la demande de la CFDT

10. Oui pour une vingtaine de salarié.e.s à condition qu’un accord soit trouvé sur les saisonniers

11. Oui mais pas plus de 12 salarié.e.s et seulement en manufacturing.


La Direction n’a pas répondu favorablement à toutes les demandes de la CFDT. Les élu.e.s CFDT ne

peuvent cautionner des projets de suppressions de postes avec, au final, une évolution non

négligeable de l’externalisation et/ou de la sous-traitance des postes de travail.

Les élus CFDT des sites de Vecquemont, Beinheim et Lestrem ont annoncé à la direction qu’ils ne

souhaitaient pas négocier un tel accord.

La Direction a informé la CFDT qu’elle continuerait à négocier la RCC avec les autres organisations

syndicales…


La CFDT vous informera prochainement des actions syndicales qu’elle mettra en place.

PREPAREZ-VOUS À LA MOBILISATION !



Incontournable RCC
.pdf
Télécharger PDF • 816KB

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page