top of page

MAINTENANCE ET RISQUES INDUSTRIELS MAJEURS



2015 : dès son arrivée, le Directeur Général fait des coupes drastiques dans les budgets et réduit fortement ceux de la maintenance.

Les Directeurs des Unités d’Exploitation sont donc contraints de ne plus réaliser certains travaux (peinture, maintenance préventive, etc…).

Deux ans plus tard, la rouille se développe à grande vitesse, des échafaudages de soutènement sont mis en place pour maintenir les structures.


2018 : les premiers incidents graves se produisent avec des fuites d’hydrogène à répétition.

L’expertise initiée par les élu.e.s CFDT en CSE démontre des manquements importants à la sécurité. La Direction débloque des budgets afin de stopper les fuites et modifie en même temps plusieurs procédures de mise en œuvre au niveau des circuits hydrogène.

La quasi-totalité des fuites est aujourd’hui maitrisée mais d’autres problèmes sont apparus suite aux nombreuses modifications effectués au sein des process.

D’autres incidents se sont produits, notamment dans l’unité d’exploitation des amidons avec des arrêts récurrents de circuit comme à l’AMB, des cuves percées faute de maintenance aux ANM et récemment plusieurs départs de feu à l’AMM.


Résultat :

Le manque d’entretien provoque :

•Des arrêts d’ateliers « pannes ou pollutions (STEP) qui entrainent un ralentissement des bâtiments »,

•La mise sous allocation de plus de 130 articles (qui entraine de grosses difficultés pour livrer nos clients aujourd’hui).

•Des conditions de travail exécrables pour les salarié.e.s de maintenance et de production,

•Une planification désastreuse pour les OPS et l’ordonnancement,

•Une relation client très compliquée pour les commerciaux salarié.e.s du Customer Care,

•Une charge de travail beaucoup plus importante pour l’ensemble des salarié.e.s,

•Une perte du sens du travail.


Il est essentiel de remédier à ces problèmes. Ce ne sont pas les 6 millions d’euros supplémentaires débloqués cette année qui permettront aux salarié.e.s de travailler sereinement et de revenir à un fonctionnement normal.

Nous sommes très loin de la fabuleuse usine du futur promise depuis plusieurs mois par nos Directeurs.


L’importance d’un syndicat majoritaire, vraie force de proposition et d’opposition



943 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page