top of page

INACCEPTABLE !



Souvenez-vous : il y a un peu plus de dix huit mois, la Direction décidait

d’externaliser le poste de garde.

En dépit des promesses qui ont été faites à l’époque, nous constatons que certains

ex-gardes ont subi une perte de salaire pendant leur formation (CQP).

La CFDT a alerté, à plusieurs reprises, les RH de certaines UE (notamment l’UEA)

sur le fait qu’il n’est pas admissible que des salariés perdent de l’argent alors

qu’ils ont été contraints de changer de métier.

Il y a plusieurs mois, la CFDT a demandé que le temps de trajet passé pour les

formations soit rémunéré (obligation légale de l’employeur lorsque celui-ci

envoie des salarié(e)s en formation).

Aujourd'hui, malgré la réponse positive donnée à la DP du 9 février 2016, les

salarié(e)s concernés n’ont toujours rien perçu !

Quelles leçons devons-nous tirer ?


Pour la CFDT, il n’est pas acceptable

que des salarié(e)s, qui sont dans

l’obligation de changer de métier,

soient de surcroît pénalisés au niveau

de leurs rémunérations. Ces mêmes

salariés ont consenti des efforts

importants pour répondre aux

exigences d’un nouveau poste de

travail !

Pour la CFDT, il est inadmissible que

l’employeur ne respecte pas ses

obligations légales !

La direction restera t-elle sourde aux

la CFDT et des salariés qu’elle

représente ?



tract ex gardes 2 Lecture seule (003)
.pdf
Download PDF • 120KB



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page