top of page

Ça nous concerne !Quoi qu’on en dise…

La semaine dernière nous avons toutes et tous pris connaissance via la presse de la plainte pour achat de voix envers un haut membre du conseil d’administration. Le procès a été repoussé au mois de novembre. La Direction a expliqué que cela n’implique pas l’entreprise et n’a pas d’incidence sur le Business.


Conseil d’Administration - définition :


Le conseil d’administration est un groupe de personnes morales ou physiques (les administrateurs) chargé d'administrer une institution, comme une association, une entreprise ou un établissement public. Il comprend plusieurs membres, dont un président désigné ou élu, et un secrétaire ainsi que, parfois, un vice-président et un trésorier. L’organisation, le fonctionnement et les prérogatives du conseil d’administration sont fixés par le statut de l'institution et dépendent du droit national Le conseil d’administration d'une société anonyme est constitué de trois à dix-huit membres qui sont appelés « administrateurs ». Ils sont nommés par l’assemblée des actionnaires. Le conseil d’administration est donc l’endroit où sont prises les décisions les plus importantes pour le devenir de l’entreprise (stratégie, plan de sauvegarde de l’emploi, RCC, etc…) donc ces accusations d’achat de voix sont très inquiétante pour l’entreprise et nous sommes directement concernés. Le 5 Avril, l’assemblée des actionnaires va désigner, voter et élire un nouveau conseil d’administration. Il semble très important qu’aucun nouveau membre de celui-ci ne soit sous le coup de cette accusation ou autre. Par ailleurs, la CFDT réfléchit à la possibilité de se faire entendre lors de cette assemblée.


Pour la CFDT, il est indispensable que la majorité de nos actionnaires s’engagent à ne pas faire « payer les salarié.e.s » au travers de suppressions de postes, de diminution d’effectifs, de plan de compétitivité… afin de « compenser » d’éventuelles « pertes » liées à cette affaire.


L’entreprise se doit retrouver de la sérénité afin que les salarié.e.s puissent travailler en confiance et maintenir le niveau d’engagement de service reconnu de nos clients. Mesdames et Messieurs, haut.e.s dirigeant.e.s et actionnaires, pensez à l’avenir des salarié.e.s et de l’entreprise ! QUAND PAPA ET MAMAN SE DISPUTENT, LES ENFANTS SOUFFRENT : LA CFDT REFUSE QUE LES SALARIE.E.S ROQUETTE TRINQUENT !



tract pdf
.pdf
Download PDF • 171KB

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page