top of page

« PEU DE MESURES N’ONT PAS DE COÛT »

Ce mardi 6 février s’est tenue la 3ème réunion de négociation à propos des salaires.

Le titre de ce tract est le dicton du jour de la Direction. Cela semble beaucoup moins les déranger lorsqu’il s’octroie des augmentations ahurissantes (voir tracts CFDT du 23 janvier et 25 janvier).

Une fois de plus, la Direction a écourté la réunion à une demi-journée sans se soucier des représentants des salariés.

13h30: La Direction a de nouveau débuté la réunion en annonçant l’arrivée de « nuages noirs » tout en tentant d’expliquer tant bien que mal les causes de l’inflation de la masse salariale du site de La Madeleine entre 2022 & 2023.

Par la suite et sans aucune gêne, les représentants de la Direction ont osé comparer les salaires ROQUETTE des coefficients 160 et 190 à celui du SMIC.

Suite à cela, un élu CFDT a demandé de la transparence à propos des 10 plus hauts salaires ainsi que sur les rémunérations des grades 8 & 9. A nouveau, sur cet élément légal, la Direction ne souhaite pas s’exprimer…


15H00 : La Direction effectue sa première proposition

1.Maintien de l’INSEE, apurement et remise à niveau au 1er janvier

2.Augmentation du pouvoir d’achat (APA) de 23 €

3.Augmentation individuelle de 0,5%

4.Prime de 200€

5.Augmentation de la prime « campagne » Vecquemont

6.Forfait « mobilité durable » de 400€ pour les salariés ne bénéficiant pas de la carte WORKLIFE

7.Augmentation du salaire annuel mini cadre à 38000€ brut

8.Conversion de la prime vacances en temps à partir de 62 ans pour les salariés souhaitant partir en retraite plus vite

9.Ouverture de la négociation sur l’uniformisation du budget des ASC

10.Extension des STI aux grades 3 & 4 (la direction est resté très ambigu sur l’enveloppe AI & STI)

15h30: levée de séance

16h15: La CFDT effectue sa seconde proposition

1.INSEE + apurement & remise à niveau au 1er janvier 2025

2. APA de 50€

3. Indexation des primes : prime de campagne à Vecquemont à finaliser (40€ mensuel pour tous) + revoir l’indexation (disparue depuis 2021) de la prime de 25ème homme

4. Uniformisation du budget des ASC (3,25% de la masse salariale France) à négocier sur le premier semestre 2024.

5. Une Journée de congé supplémentaire tous les 5 ans à incorporer dans un CET afin de partir plus vite en retraite

6. Plan Épargne Retraite Obligatoire + 0,5%

7. Revalorisation des salaires stagiaires alternants & CQP de 10%

8. Budget télétravail de 150€/an

9. Possibilité de pose de RTT en été pour tous

10. Demande de temps d’habillage en plus de la passation de consigne

11. Salaire mini cadre à 39000€/brut

12.Indemnité de déplacement

13. La CFDT ne veut pas que la Direction prenne dans les AI cadre pour financer les STI des grades 3 & 4


16h45: La direction demande une levée de séance afin de faire une contre-proposition


17h15: nouvelle proposition de la Direction

1.Maintien de l’INSEE, apurement et remise à niveau au 1er janvier

2. Augmentation du pouvoir d’achat (APA) de 27 €

3.Prime de 200€/brut

4.Augmentation individuelle de 0,5%

5.Augmentation de la prime « campagne » Vecquemont

6.Forfait « mobilité durable » de 400€ pour les salariés ne bénéficiant pas de la carte WORKLIFE

7.Augmentation du salaire annuel mini cadre à 38000€ brut

8.Conversion de la prime vacances en temps à partir de 62 ans pour les salariés souhaitant partir en retraite plus vite

9.Ouverture de la négociation sur l’uniformisation du budget des ASC

10.PERO 0,15% soit 6€/mois pour un salaire de 51000€

11.Temps d’habillage (1 journée/an à poser en fonction des besoins d’atelier)

12.Salaire mini cadre à 38000€


LE RÉSULTAT FINANCIER 2023 EST LÉGÈREMENT INFÉRIEUR À CELUI DE 2022.

CELUI-CI S’EXPLIQUE PAR LA FORTE AUGMENTATION DES FRAIS DE CONSULTANTS AINSI QUE CELLE DE LA MASSE SALARIALE DU SITE DE LA MADELEINE (~18M€).

MALGRÉ CELA, L’ANNÉE 2023 EST SUR LE PODIUM AUX CÔTÉS DES ANNÉES 2016 & 2022.

LA CFDT DEMANDE QUE CES COÛTS N’IMPACTENT EN AUCUN CAS LES N.A.O.

IL EST PRIMORDIAL QUE L’AUGMENTATION DU POUVOIR D’ACHAT SOIT CONFORME AUX NÉGOCIATIONS MENÉES PAR LA CFDT DEPUIS DES DÉCENNIES.


LA PROCHAINE RÉUNION EST PROGRAMMÉE LE 13 FÉVRIER.

LA CFDT SERA FORCE DE PROPOSITION AFIN D’OBTENIR UN ACCORD ACCEPTABLE POUR TOUS.


1 742 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page