top of page

NÉGOCIATION INTÉRESSEMENT


Ce mardi 21 mars a débuté la négociation à propos de l’intéressement financier, l’Intéressement de Performance Opérationnelle et du dispositif d’abondement.

Cette première réunion a été l’occasion pour les organisations syndicales d’exposer leurs demandes de fourniture d’éléments techniques et financiers nécessaires à la négociation.


La CFDT a scindé la négociation en trois volets :


1. L’Intéressement Financier:

En 2020, la loi PACTE a modifié profondément les dispositifs d’Epargne Salariale engendrant la disparition du CCB et son rendement de 6,5% chez ROQUETTE.

En parallèle, la direction a décidé de ne plus financer la part obligataire d’OBLIROC engendrant la baisse drastique de son rendement et donc de son intérêt.

La disparition de ces dispositifs a été compensée par une évolution de l’abondement.


2. L’Intéressement de Performance Opérationnelle:

Aujourd’hui, l’IPO est composé de trois critères (Qualité, Sécurité et NPS/satisfaction client). Pour information, le critère NPS a été suspendu suite au déploiement de Symphony.

Du fait de l’augmentation des coûts dont ceux de l’énergie ainsi que l’évolution des objectifs liés à l’environnement, la CFDTréfléchit à la pertinence de la création de deux nouveaux critères : un premier à propos de la sobriété énergétique et un second à propos de l’empreinte carbone.


3. Le PERCO:

La CFDT a constaté un dysfonctionnement entrainant une perte de l’ordre de 7% lors du versement du CET vers le PERCO pour certains régimes de salariés de jour.

La CFDT demande la négociation d’un avenant à l’accord CET ainsi que la rétroactivité des heures perdues.


LA CFDT DEMANDE UNE ÉVOLUTION DE L’ABONDEMENT

PERMETTANT D’ATTEINDRE LE NIVEAU D’ATTRACTIVITÉ DE CE QUI ÉTÉ PRATIQUÉ AUPARAVANT (OBLIROC, CCB & ABONDEMENT).

LA DIRECTION SE DOIT ÉGALEMENT DE RÉPONDRE AUX NOUVEAUX DEFIS QUI SERONT LES NÔTRES AVEC L’AUGMENTATION DU COÛT DE L’ENERGIE EN METTANT EN PLACE LES CRITERES SUR LA SOBRIÉTÉ ÉNERGETIQUE ET SUR L’EMPREINTE CARBONNE.


LA PROCHAINE REUNION DE NÉGOCIATION AURA LIEU LE MARDI 28 MARS

SUITE AUX ÉVOLUTIONS DES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS (PEE, PERCO, PERO, …), LA CFDT DEMANDE ÉGALEMENT UNE REFONTE TOTALE DU PLAN D’ÉPARGNE ENTREPRISE AVEC COMME PREMIÈRE ÉTAPE LE LANCEMENT D’UN APPEL D’OFFRE.

LE FUTUR PRESTATAIRE DEVRA AVOIR UNE GESTION ACTIVE AFIN DE PERMETTRE AUX SALARIÉS DE BENEFICIER D’UNE EPARGNE ATTRACTIVE.



760 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page