top of page

Les femmes salariées travaillent bénévolement depuis le 03 novembre à 11h44



L’organisme européen de statistiques Eurostat, évalue à 15,8 % en défaveur des femmes les écarts de salaires. Rapporté au nombre de jours ouvrés, ce taux correspond à 39,7 jours travaillés bénévolement par les femmes, soit à partir de ce vendredi 03 Novembre à 11h44 sur l’ensemble

de l’année.


En 2016, la mobilisation avait eu lieu à la date du 7 novembre. Elle a lieu plus tôt cette année en raison d’un creusement des

inégalités. Plusieurs éléments aboutissent à cette situation :

• « La sphère privée influe sur la sphère publique (interruptions de carrière, temps partiel pour réaliser des tâches privées),

• une répartition genrée au niveau des études supérieures, des métiers et des postes à responsabilité,

• une internalisation des stéréotypes,

• des inégalités devant les négociations salariales… alors que les femmes sont plus diplômées que les hommes ».

Les solutions existent telles que le fait de s’unir en entreprise et de négocier son salaire de manière régulière, ou encore

suggérer aux entreprises d’être transparentes sur leurs salaires mais également par le biais d’aider à la garde d’enfants.


Qu’en est-il chez Roquette ?



Egalite
.pdf
Download PDF • 129KB



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page