top of page

‘’Il était une fois…’’



Après des heures de réunions (diagnostics et négociations), la direction nous annonce qu’elle souhaite inclure

dans l’accord GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels), un accord sur la RCC (Rupture

Conventionnelle Collective) : Les deux accords font partie de la même ‘’Histoire’’ nous répète-t-elle…

Un nouveau calendrier de négociation s’est donc intercalé… Dans un premier temps, trois journées de réunion

sont organisées afin que chaque direction de fonction présente aux organisations syndicales les différents

projets avec les + et les – en terme d’effectifs et de postes. Les projets concernent les fonctions suivantes : RH

et GS, R&D SC, Production, Qualité, GBU, Digital, Légal, Finance et autres fonctions… A l’issue de ces

présentations commenceront les réunions de négociation portant sur les thèmes de l’éligibilité, les mesures

d’accompagnement aux départs.


Pour la CFDT, il existe des ‘’incontournables’’ et exigera des

engagements fermes de la direction sur :

• Les impacts des départs volontaires sur les organisations de

service, les conditions et les charges de travail pour les

salariés qui continuent ‘’l’histoire’’ au sein de chaque site

français.

Plusieurs secteurs souffrent déjà beaucoup trop du manque

de personnel et la santé des salarié est mise en danger par

des baisse d’effectif, départ à la retraite non anticipée,

mouvement de personnel vers d’autres secteurs,

réorganisation ‘’mal calibrée’’,

• L’assurance du volontariat des départs,

• la définition de l’éligibilité des salariés à un départ dans le

cadre de la RCC (quel âge ? Quel poste ? Quel délai de

prévenance avant départ ? Quels accompagnements

formation ? Financier ? etc…),

• Les mesures de fin de carrière : passage à temps partiel,

• Des outils adaptés à la gestion proactive de la mobilité interne

favorisant le maintien de l’emploi et des parcours de

formation ‘’sur mesure’’ pour la montée en compétence des

salariés.


LES QUESTIONS QUE SE POSENT VOS ÉLU-E-S CFDT REFLÈTENT VOS INQUIÉTUDES.

HORS DE QUESTION DE SIGNER UN ACCORD QUI METTRAIT À MAL LES

ORGANISATIONS DE TRAVAIL ET LA SANTÉ DES SALARIÉS DÉJÀ TANT ÉPROUVÉS.

LA CFDT PRENDRA SES RESPONSABILITÉS EN TANT QUE SYNDICAT MAJORITAIRE

COMME ELLE LE FAIT DEPUIS DES DÉCENNIES CHEZ ROQUETTE POUR SIGNER…

OU PAS !



RCC
.pdf
Télécharger PDF • 990KB





1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page