top of page

Augmentation du coût de la vie, apurement et remise à niveau en janvier

Dernière mise à jour : 20 nov. 2021


Depuis plusieurs mois, notamment avec la flambée des coûts des matières premières et de l’énergie, le coût de la vie augmente. Pour beaucoup d’entre nous, l'addition est très lourde.

Les carburants, le gaz, les pâtes, le pain… chaque jour, ou presque, un pôle de dépense des foyers français semble augmenter ces dernières mois.

Ces augmentations viennent diminuer le pouvoir d’achat, alors que l’on semble à peine sortir d’une crise sanitaire sans précédent.

A fin août, les prix ont augmenté de 1,9 % en un an, après une hausse 0,6 % sur un mois en août.

Pour rappel, au 1er septembre, les prix du gaz avaient par ailleurs flambé de près de 9 %, quant à la pompe, le prix de l’essence approche désormais dangereusement de la barre symbolique des 2 euros le litre… Plus globalement, c’est le coût des denrées de premières nécessité (pain, pâtes…) qui risque lui aussi de s’envoler dans les prochaines semaines, en raison d’une pénurie de blé dur, principal ingrédient. En cause, notamment, le changement climatique, illustré cet été par le dôme de chaleur qui a frappé Canada ainsi que les intempéries qui ont touché une partie de l’Europe.

Tout laisse penser que les derniers mois de l’année ne devraient pas inverser la tendance de l’augmentation des prix.

Les salaires chez ROQUETTE devraient donc augmenter assez fortement en janvier (INSEE à 1,8% à fin septembre) et l’apurement sera aussi versé fin janvier (légèrement supérieur à 1,2% à fin septembre).


Depuis des années, la CFDT se bat pour maintenir l’indice INSEE et heureusement que le dernier accord sur les salaires prévoit le maintien de l’INSEE et l’apurement en janvier pour les OETAM. Heureusement aussi que les cadres pourront bénéficier dans un souci de réciprocité de la remise à niveau dans le budget des augmentations individuelles de 2022.



1 348 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page