top of page

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Suite aux revendications et à la non participation de la CFDT au cours des premières réunions de

négociation, la Direction a fait quelques avancées.

LES RÉPONSES DE LA DIRECTION AUX EXIGENCES DE LA CFDT:

o Hors projet de la RCC, pas de nouveau projet de réduction collective des effectifs

o Les collaborateurs n’étant pas concernés par une suppression de poste en lien avec les projets seront remplacés

o Pas de projet de réduction d’effectif collectif jusqu’à juin 2024

o En cas de suppression de poste : aucun départ contraint si l’emploi est supprimé et que le salarié n’est pas volontaire au

départ, il reste chez ROQUETTE sur son site

o La réorganisation doit concerner tous les sites. Un suivi au cours du plan permettra d’apprécier la variation des effectifs des

différents sites.

o Pas de changement de site sous contrainte.

o Vigilance sur la mixité des emplois (femmes/hommes) dans tous les secteurs et à tous niveaux

o Maintien du pourcentage d’emplois des salariés en situation de handicap

o Pas de nouveau projet d’externalisation: Suppression des projets Prestations Déchargement Céréales, filtration et DEC .

o Pas de remplacement d’un poste en CDI par un poste en intérim ou CDD sauf en cas du remplacement provisoire d’un

salarié volontaire au départ dans l’attente de la suppression de son poste (départ anticipé)

o Les impacts potentiels des projets majeurs pourront être accompagnés par un dispositif d’évaluation des impacts (y

compris charge de travail) en lien avec un partenaire extérieur

o Mise en place de CDI intermittent à Vecquemont (environ 20 contrats)

o Mise en place d’une équipe d’intervention à hauteur de 10/12 personnes, sur le site de Lestrem, secteur manufacturing,

dont les modalités seront précisées ultérieurement

o Recours à l’intérim limité aux motifs légaux (remplacement maladie, surcroit d’activité…). En aucun cas, le recours à

l’intérim ne pourrait être une solution durable de remplacement d’un poste en CDI sans titulaire. Un suivi sera communiqué

par secteur à chaque commission de suivi.


Certes, la Direction a apporté des réponses. Malgré les avancées obtenues par la CFDT, celles-ci

demeurent insuffisantes et ambiguës.

Néanmoins la CFDT sera présente aux négociations dès la semaine prochaine.

Les élu.es CFDT sont en désaccord avec les suppressions de postes annoncées et continueront ses

actions dans les semaines et mois à venir.

Nous vous inviterons à vous faire entendre lors de

l’Assemblée Générale avec arrêt des fabrications qui se

tiendra le Jeudi 24 juin 2021 de 13h00 à 15h00.

L’assemblée générale sera suivi d’une marche pour l’emploi. Les modalités du

rassemblement vous serons transmissent dans les prochains jours.


CFDT : LE SYNDICAT QUI NE POUSSE PAS LES

SALARIÉS VERS LA SORTIE !



rcc assemblée générale vf
.pdf
Télécharger PDF • 535KB

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page