top of page

ARRÊTS D’ATELIERS RESPECT DES ACCORDS


Ce Mardi 26 septembre s’est tenue la 3ème réunion de négociation sur les arrêts d’ateliers prévus pour les semaines 44, 48 & 52.

La Direction ne souhaite pas financer les jours posés par les salariés et va donc se référer aux accords existants. Il n’y a donc pas d’obligation pour les salariés de poser des journées de congé.

Pour le personnel de jour:

•La Direction souhaitait toucher à l’accord sur le CET afin d’obliger les salariés à poser 4 jours pendant les arrêts d’ateliers. La CFDT n’a pas accepté et nous avons proposé d’étendre la période de pose de RTT sur la première semaine de 2024 afin que les salariés puissent bénéficier de vacances en famille. Cela devrait limiter de mettre des RTT dans le CET.

Pour les postés:

•Aucune obligation de poser des journées de repos, les salariés qui le souhaitent viendront travailler conformément au rythme programmé dans la rotation.

Des activités de nettoyage seront mis en place, des rondes de détection (opération « grande oreille » pour détecter les fuites d’air, …).

Des formations règlementaires seront programmées afin de limiter le nombre de remontes en 2024, le maintien des primes sera assuré lors des formations.



Pour le personnel de maintenance:

•Maintien des astreintes et des permanences

•Application de l’accord de Pâques pour allongements et les horaires décalés. Paiements des primes forfaitaires définies dans les accords.



Accord concernant la modalité des arrêts programmés (lien ci-contre)

La CFDT a rappelé que l’accord avait été négocié et signé par la CFDT (il n’y aurait pas eu d’accord si la CFDT n’avait pas signé) afin de compenser la perte de rémunération des salariés de la maintenance suite à la suppression de l’arrêt de PÂQUES et qu’il est nécessaire de compenser cette année les pertes liées au décalage des travaux de maintenance sur les semaines 44 & 48.

Il a été convenu ce jour pour le personnel de la maintenance :

•Si travail les dimanches 5 novembre et 3 décembre (arrêts des semaines 44 & 48), rémunération identique au dimanche 24 décembre.

•Les salariés qui n’interviennent pas le dimanche 24 décembre et qui travailleront lors des arrêts pour les semaines 44 & 48 sans faire de dimanche se verront attribuer une prime de 8 h à 125% sur la paie de janvier.

•Cumul des primes si travail le 5/11, 3/12 & 24/12.


LA CFDT EST SATISFAITE DE L’ISSUE DE LA NEGOCIATION. CONFORMÉMENT À NOS ACCORDS, LA DIRECTION N’AVAIT PAS LE DROIT D’IMPOSER DES JOURS DE CONGÉS AUX SALARIÉS. POUR LA CFDT, LE RESPECT DES ACCORDS EST INCONTOURNABLE. UNE COMPENSATION A ÉTÉ TROUVÉE POUR LE PERSONNEL DE MAINTENANCE CONCERNANT LES ARRÊTS D’ATELIERS.




1 228 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page